Aloes RED - Mobilier Urbain 01 30 06 33 50   

  • Accueil
  • Actualités
  • Quelques bonnes raisons pour se mettre au vélo et quitter son abri à vélos.

Quelques bonnes raisons pour se mettre au vélo et quitter son abri à vélos.

Sur la ligne de départ !

L'argument prix est essentiel pour décider le plus grand nombre.

Un calcul vite fait.

Sans aucune commune mesure, le vélo coûte bien moins cher qu'une voiture, voir le scooter.
Seules les bicyclettes à assistance électriques restent plus onéreuses.


Il en va de même pour l'abonnement au service de vélos partage, souvent plus intéressant encore que les transports en commun.
Pour les frais d'entretien, la comparaison n'est plus à faire. Ce n'est pas le prix d'une chambre à air, d'un patin de frein,qui vont ruiner son propriétaire.

image carte

Aucune assurance n'est nécessaire hormis dans certains cas particuliers.
Aucun carburant, seule l'énergie musculaire insuffisante et gratuite.

Abri vélos, abris vélos sécurisés, bandes cyclables, tout est fait pour accueillir le cycliste.

Le vélo pourrait même rapporter de l'argent à son propriétaire. En utilisant un vélo électrique,

il est désormais possible de recevoir des indemnités kilométriques pour se rendre sur le lieu de son travail.
Son montant est fixé par décret. Ainsi, plus on pédale plus l’indemnité est intéressante.
Cela peut être également cumulé avec un remboursement de l'abonnement aux transports en commun.

Au niveau rapidité, le vélo sort en tête devant le scooter, les voitures, et le bus. Une explication simple, le vélo se faufile entre

les voitures , et l'on profite des voix qui lui sont réservées.
Dorénavant, des voix à sens unique leur sont réservées. Enfin , aucun problème pour se garer.
Comparer au métro, en comparaison pour une même destination, le temps moyen de transport est inférieur à celui du métro.

Rappelons que rouler en vélo est cinq fois moins risqué que d'utiliser un scooter, ou une moto. Le risque reste néanmoins beaucoup plus élevé que la voiture.
Les bénéfices restent tout de même plus intéressants, car c'est l'occasion de pratiquer un sport.

Au niveau sécurité, le vélo est aujourd'hui pris en compte dans les études d'aménagement urbain. Les communes ou communautés de communes s'engagent

depuis plusieurs années dans une politique favorisant l'éco mobilité.

Pour ce faire, les villes investissent dans des stations de parking à vélos abrités, dont une partie d'abris vélos sécurisés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites