Aloes RED - Mobilier Urbain 01 30 06 33 50   

L'abri urbain : une histoire pas comme les autres

Dans l'histoire de l'aménagement urbain, le XIXe siècle représente un véritable tournant pour l'urbanisme moderne.
A cette époque, toutes sortes de mobiliers ont vu le jour tels que les vespasiennes, les candélabres, les kiosques, les sorties de métro, etc.
Ainsi est née la notion de mobilier urbain.

Durant cette période, l'Art nouveau, un style inspiré de reproduction naturaliste, a vu le jour.

Ce mobilier végétalisé a pris sa place dans la ville, pour se fondre dans le paysage au milieu des jardins et avenues plantés d'arbres, parvenant ainsi à harmoniser mobilier et nature.


Mais c'est réellement au début des années 60 que le terme « mobilier urbain » émerge. Dans un environnement où la construction prend une place prépondérante dans l'espace public, un marché spécifique de mobilier urbain va faire son apparition.
C'est la naissance du design du mobilier urbain.

L'abribus comme composant urbain essentiel dans l'aménagement urbain.

L'aménagement des zones urbaines est un processus sensible, devant prendre en compte l'ensemble des avis des acteurs de la ville.
Les décideurs communaux privilégient souvent des considérations de coût et de robustesse, au détriment de l'esthétique du matériel. L'aménageur urbain est indispensable pour créer un équilibre entre contraintes techniques et politique d'aménagement. Tout en privilégiant la collaboration de tous, sa priorité est d'apporter une solution qui satisfera l'ensemble des parties.

L'abri urbain est longtemps resté cantonné dans son rôle principal : protéger les personnes contre les intempéries. Il est apparu sous la forme d'un abri bus en béton, aux contours simples, fermé sur le côté et coiffé d'un toit en pente. Il était composé d'une structure monobloc, qui permettait une installation rapide par grutage, directement sur le site souhaité, sans nécessiter de travaux de voirie.

Les poseurs sillonnaient ainsi les routes de France, pour installer chaque abri bus au fil de leur progression. La fonctionnalité et l'efficacité primaient sur toute autre considération. Nous étions alors loin des abris voyageurs design d'aujourd'hui.

Une évolution lente par les fabricants d'abribus

L'abribus a toujours été le mobilier tenu à l'écart des autres mobiliers urbains. La raison de cette situation est propre à ce composant urbain. Contrairement à l'ensemble des produits présents sur le marché, tels que les bancs, candélabres, garde-corps, jardinières, et autres mobiliers constitutifs de l'aménagement urbain, l'abribus a connu une évolution beaucoup plus lente dans le développement de son design.
L'abribus a suivi l'évolution importante des réseaux de bus et du besoin d'un équipement massif et rapide. Tout ceci, sans quitter sa raison d'être : protéger les individus contre les intempéries, lors de l'attente de l'arrivée du bus.

abribus design BD

C'est là que se situe la grande différence avec les autres mobiliers urbains, qui avaient tous une fonction évidente et justifiée, mais qui ne touchaient pas directement à la protection de la personne. L'usager étant au cœur du mobilier, apparut comme un enjeu allant au-delà du simple équipement en voirie. Il parut indispensable d'équiper rapidement les arrêts du bus.
L'enjeu devint alors plus politique.

A ce titre, les publicitaires ont proposé aux collectivités d'équiper l'abri voyageur d'un espace réservé à la publicité. C'est ainsi que les premières conventions de mobilier urbain publicitaire pour l'exploitation de l'espace publicitaire sur le domaine public sont apparues.
Cette solution a permis aux villes de s'équiper rapidement en arrêt de bus et ce, sans avoir à investir dans le matériel dont le coût s'avérait coûteux à l'achat, mais aussi à l'entretien et aux réparations liées au vandalisme.

L'avantage était certain, permettant une économie considérable pour les villes, évitant ainsi de greffer aussi bien leur budget d'investissement, que de fonctionnement. Des situations monopolistiques se sont mises en place avec très peu d'acteurs sur le marché, fournissant bon nombre de collectivités, sur ce principe.
Sans réelle concurrence, le matériel lui-même, n'a pas pu connaître un développement de son design aussi important que les autres mobiliers urbains.
En effet, les industriels imposaient un type de matériel relativement standard, avec une offre très limitée de produits.

Les fabricants de mobiliers urbain n'ont donc pas pu créer des gammes différentes, du fait du manque de débouchés pour la vente simple, comme cela a été le cas pour n'importe quelle autre gamme de mobilier urbain.
L'abribus reste donc un produit un peu à l'écart sur le marché. Souvent, il n'est pas en adéquation avec des décennies de création et de design. L'offre d'abris urbains proposée aux aménageurs urbains est assez limitée.

En tant que fabricant de mobilier urbain, Aloès RED a développé la gamme Héritage, en hommage aux plus belles créations de mobilier urbain de la fin du XIXe siècle. L'objectif étant de pouvoir proposer une alternative à des produits industriels standardisés, au design soit obsolète, soit trop contemporain.

Nos designers ont puisé leur inspiration dans l'histoire des villes et dans notre passé, riche dans le domaine du mobilier urbain. Cet abribus design reprend les codes stylistiques architecturaux de nombreuses façades de maisons et immeubles. Cette création peut facilement s'intégrer dans tout type d'environnement, rural ou urbain. Cet abri bus modulaire permet de répondre aux différents besoins de fréquentation d'un arrêt de bus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites